pnx

| 5 invité(s) et 0 membre(s)

Objectif 11 Accueillir, éduquer et sensibiliser tous les publics à l'environnement exceptionnel du Parc national des Calanques


"Dans l’esprit des parcs nationaux de garantir une « Nature en partage », l’Établissement public est porteur d’une politique d’accueil du public par la mise en place de nouvelles structures d’accueil intégrées dans le paysage et d’outils de découverte de l’exceptionnalité et de la fragilité du territoire."

"L’Établissement public du Parc national doit, en collaboration avec les collectivités territoriales, développer des actions de sensibilisation adaptées à l’ensemble des publics en s’appuyant sur les réseaux propres à ces usagers."

Mesure partenariale 22 : Informer les visiteurs sur les richesses patrimoniales du coeur et leur fragilité

L’information des visiteurs leur permet de prendre conscience de la richesse du patrimoine. De plus, une communication visant à sensibiliser les visiteurs sur la fragilité des espaces du coeur est mise en place de façon saisonnière afin de véhiculer des messages sur les « écogestes» (gestes respectueux de l’environnement). En utilisant notamment les réseaux propres aux usagers (fédérations, journaux internes, commerces et presse spécialisée…), via des actions de sensibilisation et des cartes adaptées, les écogestes concernent le risque d’incendie en milieu forestier en période estivale, l’importance de rester sur les sentiers balisés et de ne pas abandonner ses déchets…
Ils visent également, en mer, à inciter les usagers à mouiller prioritairement sur des zones peu sensibles (sable) ou privilégier des pratiques en dérives (pêche, plongée…) à chaque fois que cela est possible et à adopter les gestes ou équipements réduisant leurs impacts sur les fonds.

Des dispositifs de renfort estival du type « patrouilles estivales » ou « écogardes » sur les espaces terrestres et marins du coeur permettent de répondre à cet objectif auprès de tous les publics tout en garantissant le contact humain. Leur discours, en coordination avec les partenaires de l’Établissement public du Parc (offices de tourisme, service sociaux et de loisir des collectivités territoriales, encadrants des sports de nature et de loisirs, gestionnaires,
restaurateurs…) s’appuie sur des outils de communication expliquant la richesse des patrimoines, les itinéraires et sites remarquables du coeur, les règlementations particulières, etc.

D’autres actions contribuent également à l’information et à la sensibilisation du public :
.des actions pédagogiques auprès des résidents des communes concernées pour valoriser le territoire et expliquer ses objectifs et ses actions ;
.des programmes pédagogiques, de sensibilisation et d’animation en partenariat avec les associations d’éducation à l’environnement et les services sociaux et de loisir des collectivités territoriales à terre et en mer ayant pour objectif la valorisation du territoire et le respect des patrimoines ;
. des lieux d’animation terrestre ou aquatique en proposant à la fois un encadrement et un accès libre pour faire découvrir les patrimoines.

Rôle de l’Établissement public Contributions attendues
des communes adhérentes
Principaux autres partenaires à
associer
Informe, sensibilise, balise et met en place
une signalétique adaptée
Expérimente la mise à disposition
d’information par le biais de nouvelles
technologies de l’information et de la
communication
Participent à l’effort de
sensibilisation
BdR Tourisme et Offices de tourisme,
associations d’éducation à l’environnement, propriétaires et gestionnaires, fédérations
de sports de nature, professionnels du
tourisme
La mesure partenariale 22 s’applique à tout le coeur

 

Mesure partenariale 23 : Créer un plan d’interprétation du patrimoine pour mettre en place des sites d’accueil et des sentiers de découverte
 Pour y parvenir, l’Établissement public conçoit une stratégie d’accueil et d’information en s’appuyant sur les principes d’un plan d’interprétation du patrimoine et sur la base de partenariats multiples portant notamment sur :
-la mise en place d’un schéma des sentiers de découverte et de randonnée à l’échelle du parc national en prenant en compte les outils existants ;
- la création de « maisons du Parc national » à certains endroits stratégiques, idéalement une par commune (à titre d’exemples indicatifs : siège et espace muséal à Marseille, maison de la pierre à Cassis, maison de la mer à La Ciotat, etc.)
-l’accompagnement et le développement de dispositifs terrestres et sous marins d’interprétation.

Mesure partenariale 24 Mettre en place et entretenir une signalétique et un balisage harmonisés en respectant la naturalité des sites

"Une harmonisation et amélioration des dispositifs de signalétique est réalisée à l’échelle du parc national, tout en respectant la naturalité des sites, notamment les sites classés. Les panneaux d’information et le balisage des sentiers (randonnée, escalade) peuvent être réalisés en régie directe ou confiés à d’autres structures dans le cadre de partenariats, dans le respect de la Charte graphique du Parc national. L’Établissement public apporte un soutien financier et technique dans leur conception."

Rôle de l’Établissement public Contributions attendues des
communes adhérentes
Principaux autres partenaires à
associer
Apporte un soutien technique et financier
Coordonne un programme d’entretien annuel
des panneaux et des sentiers
Participent pour les sites de leur territoire Propriétaires et gestionnaires,
Associations et fédérations de sports de nature, services de l’État
La mesure partenariale 24 s’applique à certains espaces du coeur

 

Mesure partenariale 26 : Améliorer l’accessibilité à certains espaces du coeur

"Un programme favorisant l’accès à la nature sur des sites naturels, les lieux d’accueil et les outils d’information pour des personnes pouvant présenter différents types de handicap (notamment les personnes à mobilité réduite), est entrepris dans le respect de la protection des patrimoines du coeur. Ce programme s’établit notamment dans le cadre du partenariat de mécénat établi entre la GMF, PNF et les parcs nationaux, auquel participe l’Établissement public. Le soutien à des démarches qualité en faveur d’une meilleure accessibilité (label Tourisme et handicap) contribue également à cette action."

Rôle de l’Établissement public Contributions attendues des
communes adhérentes
Principaux autres partenaires à
associer
Veille à l’accessibilité des sites à tous les publics
Développe des dispositifs innovants pour la
découverte des patrimoines
Assurent la maîtrise d’ouvrage pour optimiser les accès et les équipements PNF, propriétaires et
gestionnaires d’espaces naturels
La mesure partenariale 26 s’applique à certains espaces du coeur

 

Mesure partenariale 27 Améliorer la communication à l'échelle du parc national et au-delà

Les comportements citoyens doivent être mis en oeuvre de la manière la plus exigeante dans le coeur de parc, mais la communication doit être également présente dans les zones d’interface. La coordination des messages contribue ainsi d’une part, à une meilleure orientation des visiteurs et d’autre part, à une prise de conscience pour le visiteur des
richesses et des enjeux du Parc national. Il s’agit donc :
-au niveau de l’ensemble du territoire, et sans doute plus largement, d’orienter les visiteurs vers les potentialités du coeur de parc : un type de paysage, une catégorie de loisirs, etc ;
-d’améliorer la lisibilité et la perception des sites et de leurs enjeux, de mettre en réseau les lieux d’information et d’accueil et d’en créer de nouveaux.

Rôle de l’Établissement public Contributions attendues des
communes adhérentes
Principaux autres partenaires à
associer
Mobilise les financements
Met en place les modalités de
concertation et de participation des
acteurs
Promeuvent la démarche CRT, BdR Tourisme, OTSI, propriétaires
et gestionnaires d’espaces naturels,
médias.
La mesure partenariale 27 s’applique à tout le coeur

 

Mesure partenariale 28 : Développer les actions pédagogiques avec les établissements de l’Éducation nationale, les services scolaires et de loisirs des collectivités territoriales et les associations d’éducation à l’environnement

Les personnels et les établissements de l’Éducation nationale sont les partenaires privilégiés de l’action éducative. La Région pour les lycées, les Départements pour les collèges et les communes pour les écoles primaires ont vocation à accompagner les actions éducatives et la mise en cohérence des principes du développement durable avec les infrastructures dont ils ont la charge.

Le Parc national s’appuie sur les structures d’éducation à l’environnement pour développer et/ou accompagner :
-des actions pédagogiques auprès des résidents des communes concernées pour valoriser le territoire et expliquer ses objectifs et ses actions ;
-des programmes pédagogiques, de sensibilisation et d’animation en partenariat avec les associations d’éducation à l’environnement à terre et en mer ayant pour objectif la valorisation du territoire et le respect des patrimoines ;
-des lieux d’animation terrestre ou aquatique en proposant à la fois un encadrement et un accès libre pour faire découvrir les patrimoines.
Ces outils peuvent être utilisés en dehors de la période scolaire au profit des structures sociales et de loisir.

Rôle de l’Établissement public Contributions attendues des
communes adhérentes
Principaux autres partenaires à
associer
Organise les actions de valorisation du
territoire
Met en place les modalités de
concertation et de participation des
acteurs
Participent à l’accompagnement des actions éducatives Établissements de l’éducation nationale,
Associations d’éducation à
l’environnement.
Région
La mesure partenariale 28 s’applique à tout le coeur

 

Mesure partenariale 29 Associer les usagers à des actions collectives éco-citoyennes

 

« Certains partenariats sont mis en oeuvre avec les usagers au travers d'actions collectives notamment par la médiatisation, l'acquisition des données scientifiques, la mise en valeur ou la restauration des patrimoines. »

 

«La mise en valeur des espaces périurbains est initiée, avec l'aide du Parc national, par les associations et les usagers en faveur de la création ou de la réhabilitation des restanques et des jardins partagés. »

 

pages 96 à 100

Dernière mise à jour :
09-10-2013 16:47
Auteur :
Olivier Caligari
Révision:
1.0
Moyenne des notes :0 (0 Vote)

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement

Chuck Norris has counted to infinity. Twice.